Services aux éditeurs > International > Export >  Le Fonds d'aide à la distribution et à la promotion de la presse française à l'étranger

Qu'est-ce que le Fonds d'aide à la distribution et à la promotion de la presse française à l'étranger ?

Le Fonds d'aide à la distribution et à la promotion de la presse française à l'étranger contribue au rayonnement de la francophonie, en aidant au financement de dépenses portant sur la vente au numéro et par abonnement.

Il provient des crédits des Services Généraux du Premier Ministre, et son montant est fixé chaque année par la Loi de finances, sur proposition de la Direction générale des médias et des industries culturelles (DGMIC). En savoir plus...

Quels en sont les bénéficiaires ?

Tous les types de publications françaises, inscrites à la commission paritaire des publications et agences de presse, et qui justifient d'une part, d'un marché à l'étranger, et d'autre part d'un plan de promotion sérieux, peuvent prétendre à une aide du fonds.
Trois bénéficiaires se partagent ce fonds d'aide :
  • des éditeurs en direct
  • Unipresse (organisme collectif regroupant des éditeurs pour le compte desquels il gère les abonnements à l'export)
  • et Presstalis pour le compte de tous les titres d'Information Politique et Générale ( IPG *).

L'utilisation du Fonds d'aide à la distribution et à la promotion de la presse française à l'étranger par Presstalis

Deux types d'aides uniquement pour les titres d'Information Politique et Générale ( IPG* ):
  • les aides au transport (ou aides à la baisse du prix de vente local) : elles portent sur les coûts de transport supportés par les éditeurs concernés exportateurs dans les pays de la zone concernée par ce fonds. Les coûts de transport ont en effet une incidence directe sur les prix de vente affichés à l'export.
  • les aides à la promotion : prospections et inspections terrain, études de marché, actions publi-promotionnelles, afin de contribuer à la bonne capillarité du réseau de vente de la presse française dans les pays considérés,

*Les informations relatives aux titres IPG sont disponibles sur le site de la Commission Paritaire des Publications et Agences de Presse : http://www.cppap.fr, rubrique : FAQ, thème "'Procédure de ciblage".

Tous les autres titres, quotidiens et publications, seront concernés par l'application du tarif non aidé.

Retour

Haut de page