ZEENS propose aux éditeurs de tester le chatbot pour développer leur audience sur les réseaux sociaux

Zeens

Décembre 2016

A l’occasion de son atelier au Salon de la Presse au Futur, le 24 novembre, ZEENS annonce avec Recast* une collaboration inédite en matière de chatbots pour la presse. Décryptage.

Vous connaissiez les messageries Whats’app, Messenger ou encore WeChat ? Vous connaîtrez bientôt le chatbot, un agent conversationnel intelligent, un robot à qui l’internaute peut s’adresser comme à un ami Facebook à travers l’appli Messenger. En retour, il informe ‘le chateur’ ou lui offre des services selon ses demandes.

Mieux comprendre votre audience, instaurer une relation ‘one to one’ avec vos lecteurs

L’intérêt pour l’éditeur est multiple : le chatbot permet de mieux comprendre son audience et d’instaurer une relation en ‘one to one’, individualisée avec chaque lecteur.

C’est aussi une façon d’aller chercher de nouvelles audiences et de rester ‘top of mind’ dans l’esprit des gens sur ses thèmes de prédilection, plutôt que se faire uberiser par des pure players”précise Nicolas Occhiminuti, directeur marketing ZEENS.

En dévoilant ZEENSbot, une initiative en marque blanche sur mesure, ZEENS propose aux marques de presse de concevoir ensemble un chatbot qui change la donne sur leur univers de marque.

“De premiers tests (gratuits pour l’éditeur) sont prévus pour début 2017 en capitalisant sur l’expertise de Recast dans ce domaine” complète Nicolas Occhiminuti.

Face au développement des nouveaux canaux qui s’offrent aux éditeurs pour développer leur audience, ZEENS propose aux marques de presse de défricher avec elles les nouvelles opportunités digitales pour la presse.

“Pour mutualiser les coûts et enseignements au profit de tous, ZEENS a donc vocation à explorer chaque sujet avec un ou deux éditeurs en pointe. Notre objectif : rendre ces technologies plus vite accessibles aux éditeurs, pour permettre à leur marque de se diffuser là où leurs lecteurs se concentrent” renchérit Nicolas Occhiminuti

A l’heure où les messageries instantanées type Messenger, WeChat ou Skype rassemblent 2 milliards d’humains chaque jour, les chatbots sont déjà appelés à être de plus en plus présents dans la conversation. Affaire à suivre !

Vous êtes intéressés ? Contactez Nicolas Occhiminuti
Mail : n chez zeens.fr
Tel : 07 89 79 47 73

* Recast.ai : start up qui a développé une technologie propriétaire de natural language processing permettant de créer des bots multilingues et générer de la data actionnable