Schéma directeur : la réforme arrive à son terme

Réseau

Juillet 2016

Juin 2016 : le schéma directeur du réseau tel que décidé par le CMSP en 2012 est en voie d’aboutissement. Cette réforme professionnelle visait à réorganiser le réseau de distribution autour de 63 mandats de dépositaires et de 99 plateformes pour prendre en compte les évolutions du marché. Depuis 2012, c’est plus de 60 opérations de rattachements et de remembrements qui ont été réalisées.

Soixante dépôts à terme. La carte du réseau des mandats est désormais arrêtée. La cible initiale de 63 mandats a en effet été revue par les acteurs du réseau eux-mêmes : ils ont proposé des rattachements supplémentaires pour optimiser l’organisation de certaines régions tout en tenant compte des modes d’organisation des dépôts.

A fin juin, on compte 68 dépôts. Il reste donc 8 opérations de rattachements à réaliser qui n’avaient pu être conduites à ce jour pour des raisons de recours juridiques ou encore de manque de candidature.

Au global, depuis la décision en 2012 du CSMP relative à la mise en œuvre du schéma directeur du réseau des dépositaires, 67 rattachements et remembrements ont été effectués.

L’aboutissement de la restructuration du réseau des dépôts, condition à la mise en place du SI digital au sein de la profession, permet à la filière d’en poursuivre le déploiement afin de réaliser les économies attendues par tous les acteurs.

De son côté, Presstalis continue de mettre en œuvre ses réformes industrielles et propose aux dépositaires qui le souhaitent des prestations de sous-traitance logistique leur permettant de bénéficier d’économies d’échelle pour leur exploitation.

« Presstalis a rempli l’ensemble de ses engagements dans le cadre de la mise en œuvre du schéma directeur, tant au niveau des cessions que des acquisitions » conclut Edouard Pauwels, directeur de la coordination réseau chez Presstalis.