PRESSTALIS s’associe à la 28ème semaine de la presse et des médias dans l’école

Communiqué

A l’occasion de la 28ème Semaine de la presse et des médias dans l’école® organisée par le CLEMI , centre de liaison de l’enseignement et des médias d’information, du 20 au 25 mars 2017, Presstalis renouvelle sa participation pour promouvoir la connaissance, l’analyse et le décryptage de la presse écrite chez les jeunes.
Dans un contexte ou la liberté de la presse est au cœur du débat démocratique, Presstalis a souhaité remettre la liberté d’expression au cœur de cette semaine de la presse à l’école en mettant à l’honneur le dessin de presse.

Une exposition sur le dessin de presse et la liberté d’expression est proposée dans les lycées



En partenariat avec l’association Cartooning for Peace dirigée par le dessinateur Plantu, Presstalis diffuse 8 nouvelles expositions itinérantes auprès d’établissements scolaires pour sensibiliser les lycées au rôle et à l’importance du dessin de presse en matière de liberté d’expression, en France et à l’étranger.
Ces 8 expositions itinérantes se rajoutent aux 170 déjà existantes confiées aux coordonnateurs académiques du CLEMI depuis 2011 autour de la presse quotidienne et de la presse magazine, qui sillonnent la métropole et les DOM pour promouvoir la presse écrite auprès des collégiens et des lycéens et son décryptage.

Un partenariat historique avec Renvoyé Spécial



10 nouvelles rencontres « Renvoyé Spécial » ont lieu spécifiquement à l’occasion de cette semaine.
Co-organisée depuis 2006 avec le CLEMI (Centre de Liaison de l’Enseignement et des Médias de l’Information) et la Maison des Journalistes, financée par Presstalis, l’opération « Renvoyé Spécial » permet à des lycéens de toutes les académies de rencontrer des journalistes réfugiés en France du fait de l’oppression dont ils sont victimes dans leurs pays. Plus de 10 000 jeunes ont déjà pu participer à ces rencontres.
L’opération Renvoyé Spécial existe depuis maintenant dix ans. Elle mobilise des journalistes de la Maison des journalistes qui interviennent auprès de lycéens partout en France et dans les territoires d’Outre-Mer. Il s’agit de sensibiliser les jeunes à la liberté d’expression et de la presse et aux valeurs citoyennes à travers le témoignage et l’échange avec un journaliste en exil. Plus de 10 000 élèves ont ainsi participé à cette opération.
Organisée sur une trentaine de rencontres par an, elle a suscité de nombreux retours positifs : tant d’un point de vue créatif et éducatif qu’en permettant aux élèves et à leurs enseignants d’aborder les questions fondamentales de la liberté de la presse, la tolérance, la démocratie et les droits de l’Homme.

Communiqué