Marc Zighera, Editeur de Flat 6

Ils font la presse

C’est l’archétype du self made man. De celui qui aura été barman, publicitaire ou encore team manager d’une écurie de course automobile avant de devenir éditeur de presse. Le fil conducteur ? La passion de l’automobile. Rencontre avec Marc Zighéra, éditeur de Flat 6, dans une brasserie chic de la Porte d’Auteuil à Paris.

Flat 6 Pour le commun des mortels cela ne veut pas dire grand-chose. Pour les passionnés de Porsche, tout au contraire. Flat 6 c’est la quintessence même de ces sportives de luxe : flat comme le moteur à plat et 6 pour les 6 cylindres. Flat 6 c’est donc LE titre haut de gamme qui s’adresse aux amateurs très éclairés des Porsche, dont Marc fait partie.

La vie est faite d’opportunités. Celles que Marc a saisies l’ont amené à devenir patron de presse. Marc mène sa carrière avec du bon sens et une envie de faire du business. L’aboutissement d’un parcours loin d’être linéaire !

Fils d’économiste, administrateur de la CEE, Marc quitte le lycée avant le Bac : « J’étais un élève brillant. Mais l’exigence démesurée d’un père normalien a eu raison de ma motivation ». Il rêve de devenir pilote de chasse aéronaval. « Un mal récurrent au dos m’en empêche. Les conséquences de ma pratique de l’équitation à haut niveau. » Le sport à haut niveau : une bonne école de la vie qui apprend la persévérance et la détermination. Des qualités que Marc mettra à profit.

« Savoir saisir les opportunités »

Vendeur de photocopieur à 22 ans, après plein de « petits boulots » (chauffeur de maître, barman…) Marc rêve d’être publicitaire. « J’ai saisi l’opportunité d’un dîner au cours duquel j’ai rencontré le patron d’une agence de pub ». A 24 ans, Marc intègre donc l’agence pour travailler sur des budgets automobiles « sans aucune formation. Mais, finalement la publicité comme le marketing, c’est du bon sens ». Puis, fort de son expérience « tout terrain », il prend la direction d’une régie pluri média. « Une petite équipe. Le début du management ».

2006 : nouveau tournant dans sa carrière. Marc quitte la régie pour prendre la direction d’une équipe de course automobile pour le compte de la marque Fiat. On y arrive : l’automobile, la passion de Marc. « Je gérais l’équipe et organisais notre participation au Trophée Andros (ndlr : célèbre meeting de compétition automobile). Parallèlement, j’ai obtenu un diplôme d’état pour enseigner le pilotage automobile ». Son premier et seul diplôme !

« Se lancer dans la presse pour marier la passion de l’automobile à l’expérience en marketing »

L’envie de rester indépendant et d’être son propre patron chevillée au corps, Marc saisit une nouvelle opportunité pour racheter une entreprise de presse. L’occasion lui est donnée de rencontrer l’éditeur de Flat 6 qui souhaite vendre son titre. « J’avais très envie de marier ma passion à mon expérience et à mon savoir-faire en marketing et publicité ».

« Le business, c’est stimulant ! Et il faut se battre tous les jours »

« Je connaissais le risque financier que je prenais. Mais je rachetais un mensuel sur un marché de niche qui fonctionnait bien. Je n’ai pas été déçu ! ».

L’aventure ne faisait que commencer. Il faut dire que le titre est mono marque et ne peut donc pas bénéficier d’une TVA à 2.10%. L’œil rivé sur les chiffres, Marc suit en permanence les ventes, les recettes publicitaires, les abonnements… : « Il faut se battre tous les jours et sur tous les fronts. C’est la condition sine qua non pour développer ses ventes ». Création du site internet du titre car « le digital est un complément essentiel au print surtout pour les actualités qui ne peuvent pas attendre et les petites annonces », ventes des anciens numéros, déclinaison du titre en digital publishing… Il n’arrête pas et a plein de projets en tête autour de Flat 6 et de la marque Porsche : « Il faut toujours aller de l’avant ».

Toujours sportif (il pratique aujourd’hui le fitness et le sport automobile) et d’un tempérament dynamique, Marc bouge en permanence : entre Vannes où il habite avec sa famille, Abbeville où se trouvent ses équipes et Paris pour ses rendez-vous, il trouve quand même le temps de suivre des stages de pilotage en hiver en Finlande et… de cuisiner ! « Mon autre passion »

Marc Zighera en quelques dates

  • 1962 : naissance à Bruxelles d’un père administrateur à la CEE
  • 1980 : quitte le lycée Fénelon sans son Bac
  • 1982 : vend des photocopieurs
  • 1986 : entre en agence publicitaire
  • 2000 : prend la direction d’une régie pluri média
  • 2006 : devient team manager d’une équipe de course automobile pour la marque Fiat et obtient son premier diplôme d’état pour enseigner le pilotage automobile
  • 2011 : rachète Flat 6, le magazine des passionnés de Porsche.

Ils font la presse