L’Equipe et La Croix rejoignent l’APS Prévision.

SI Digital

Mars 2017

Après quelques mois de marche à blanc, L’Equipe et La Croix sont entrés en production dans l’APS Prévision. Les équipes Presstalis sont très présentes auprès des éditeurs pour les accompagner dans la prise en main de l’outil et des changements de méthode qu’il induit. Un accompagnement qui va être relancé auprès des dépositaires.

Choisi par la profession dans le cadre de la rénovation du système d’information de la filière, l’APS Prévision représente pour les acteurs un vrai changement pour la détermination des quantités. D’une part, il repose sur une nouvelle approche pour déterminer les potentiels de ventes puis optimiser les fournis. D’autre part, il entraine une nouvelle organisation du travail et une nouvelle façon de raisonner. Enfin, il demande de nouveaux réflexes à acquérir.

La condition pour tirer profit des atouts de l’APS Prévision (puissance, automatisation…) est que chacun s’approprie l’outil et les changements qu’il induit.

C’est tout l’enjeu de l’accompagnement par les équipes Presstalis lors des marches à blanc puis de la mise en production des titres.

« Par rapport aux outils existants, l’APS Prévision propose une approche innovante à travers la modélisation statistique. Il permet de déterminer un potentiel de vente prévisionnel par diffuseur. Il calcule ainsi la capacité à vendre du diffuseur ajustée de critères de saisonnalité pointus ou de sensibilité. C’est aussi une nouvelle méthode de travail à acquérir, de nouveaux raisonnements à suivre… Nos équipes sont très investies auprès des éditeurs et assurent une présence sur site pour les accompagner lors du déploiement de l’outil et les aider à appréhender tous les changements à mettre en œuvre. » explique Fabienne Lerouge qui, depuis janvier 2017, a rejoint Presstalis pour piloter le déploiement de l’APS Prévision auprès des éditeurs et des dépositaires.

A venir, l’enrichissement de l’outil par de nouveaux écrans permettra de séquencer plus facilement les opérations de réajustement à mener, comme cela a déjà été le cas, par exemple, pour la gestion des ruptures de vente.

« Nous sommes très à l’écoute des éditeurs qui utilisent l’outil pour trouver des solutions à leurs besoins. Nous allons ainsi organiser prochainement des ateliers notamment pour optimiser l’utilisation des possibilités offertes par l’outil ou imaginer les évolutions qui pourraient être apportées aux tableaux d’analyse existants. » conclut Fabienne Lerouge.

Côté réseau, à l’occasion de l’intégration de L’Equipe dans l’APS un tour de France va être organisé pour relancer la formation des dépositaires et installer les bonnes pratiques de travail. Objectif : dynamiser le dialogue avec le réseau et sensibiliser les dépositaires à l’importance du référentiel diffuseur dans le bon fonctionnement de l’outil.