Jean-Paul Arif, éditeur de l’Eléphant

Ils font la presse

Le titre du magazine étonne. L’explication est simple... « L’Eléphant comme la mémoire. L’Eléphant pour le poids du pachyderme : notre magazine c’est 3 tonnes de culture générale ! ».

Teint mat, chemise blanche, cheveux poivre et sel, Jean-Paul Arif, éditeur de L’Eléphant, nous reçoit très chaleureusement dans ses bureaux surchargés de livres et de magazines, au 5ème étage d’un ancien hôtel des années 30, au 8 rue de Saint Marc, à Paris 2ème. Il nous raconte l’histoire de son magazine, un vrai succès, et, à travers elle, son propre parcours.

« L’Eléphant, c’est l’OVNI de la presse culturelle »

L’Eléphant, trimestriel positionné haut de gamme (dos carré collé / 15 €) s’articule autour de la culture générale et de sa mémorisation. « Le magazine propose d’aborder la culture générale de manière transversale avec une approche particulière. Avec Guénaëlle Le Solleu, la rédactrice en chef, nous avons travaillé avec un laboratoire de sciences cognitives pour comprendre les phénomènes de la mémoire et construire notre maquette en conséquence en associant, quel que soit le thème traité, des articles de fonds, l’avis d’experts et des jeux. L’Eléphant, c’est un peu l’OVNI de la presse culturelle. »

« Après 20 ans dans la recherche spatiale, une envie de créativité »

Ingénieur de formation, spécialiste de l’imagerie spatiale, Jean Paul trace une belle carrière de plus de vingt ans dans la recherche et la direction de filiales au sein du groupe Matra, puis EADS. « J’avais fait le tour de la question aéronautique et aussi une forte envie de mettre plus d’aventure dans ma vie professionnelle ». Une envie de changer pour de vrai, pour plus de créativité.

« En lançant L’Eléphant, je voulais proposer au lecteur un parcours de culture générale »

En 2005, il lance Scrineo, maison d’édition de livres sous le label « Les Carnets de l’Info » et de jeux d’éducation, toujours en ligne sur le site de la revue, parce que « jouer c’est aussi mémoriser ». Puis, en 2010, Jean Paul se lance dans l’édition de fictions, notamment de romans Jeunesse et ados.

« Je voulais aller encore plus loin en lançant L’Eléphant en 2013. Le principe de la presse, c’est la périodicité. Un principe qui permet de proposer au lecteur un vrai parcours de culture générale. Et cela a été un succès ! » Il le dit avec l’effet de surprise qui se lit encore aujourd’hui dans son regard : « Nous avons dû réimprimer le premier numéro, les marchands nous appelaient pour nous en redemander ! Aujourd’hui, les ventes ont plus que doublé depuis le lancement du titre. »

« Patron de presse c’est être chef d’entreprise avec une affaire à développer. »

Entrepreneur dans l’âme, Jean-Paul est un passionné de presse. « C’est un métier fabuleux ! On est dans le noble, on apporte le savoir, la connaissance. La presse a aussi un côté industriel : il faut réfléchir en termes de public et d’investissement, il y a une énergie créative. On est dans une vraie réflexion de fond : on construit une ligne éditoriale dans le temps. Patron de presse, c’est être chef d’entreprise avec une affaire à développer. J’ai gagné en liberté mais perdu en confort ! »

« La presse de demain ? Il y aura toujours des segments à investir »


Jean-Paul croit à la presse de demain : « Il y aura toujours des marchés émergents avec des ajustements à faire. Qui aurait cru à la pérennité des guides touristiques au moment de l’arrivée du numérique ? Pourtant, c’est un secteur qui continue de se développer. D’ailleurs, j’ai un autre projet… mais c’est encore confidentiel ! »


La curiosité est là : quel sera le nom de son prochain OVNI ?

Jean-Paul Arif en quelques dates :

  • Naissance au Caire d’un père égyptien et d’une mère française
  • Arrivé en France à un an
  • 1985 : diplômé de l’ENST – Ecole Nationale Supérieure des Télécom
  • 1987 : intègre le groupe Matra, devenu EADS puis Airbus pour travailler dans le domaine de l’imagerie spatiale
  • 1995 : lancement du premier satellite militaire européen d’observation, à Kourou pour lequel il était responsable de la chaîne image
  • 2004 : quitte le groupe EADS pour créer Scrineo, éditeur de livres et de jeux interactifs culturels
  • 2013 : lance L’Eléphant, trimestriel de culture générale


Ils font la presse