Fou de Pâtisserie crée sa 1ère boutique à Paris

Actu Titres

5 mai 2016

L’innovation et la diversification sont des éléments clés pour le développement d’une marque. Fou de Pâtisserie l’a bien compris : après le lancement du magazine en 2013, puis de l’application Digital Publishing en 2015, la marque vient d’ouvrir son premier magasin. Retour sur cette démarche innovante avec Muriel Tallandier, Présidente de Pressmaker.

« Fou de Pâtisserie est d’abord une marque print native »

Depuis toujours, je suis une passionnée de food et de gastronomie. Fou de Pâtisserie est avant tout une marque « print native ». Nous avons lancé le magazine en 2013 et c’est aujourd’hui un vrai succès. A l’origine, un constat : la pâtisserie devenait un marché porteur qui se développait de plus en plus aussi bien dans le livre qu’à travers des émissions TV.

A quoi est dû le succès de notre magazine ? A son positionnement : il rend accessibles des recettes pointues par une approche didactique. C’est ce qui plait à notre lectorat très large qui va du jeune apprenti aux grands noms de la profession en passant par l’amateur éclairé. Les chefs adorent particulièrement notre magazine car il fait le pont entre eux et les amateurs éclairés.
« Le digital est une solution pour garder le lien avec nos lecteurs quand nos stocks sont épuisés »

Le succès du magazine ne s’est pas fait attendre : les 3 premiers numéros ont très vite été épuisés. C’est ce qui nous a incités à décliner la marque en version digitale. Nous sommes une petite équipe. Le temps nous manque. La solution clé en mains de ZEENS Publishing nous a paru évidente pour nous lancer et exister sur le numérique sans aucune prise de risque. Aujourd’hui, l’appli marche très bien : elle est N°1 des ventes d’appli de ZEENS, et nous apporte des ventes additionnelles tout en nous permettant de garder le lien avec notre lectorat qui peut ainsi télécharger les numéros épuisés. Nous envisageons d’ailleurs de décliner notre dernier né, Fou de Cuisine, en version digitale.



« Nous voulions réunir notre communauté pour partager avec elle notre expérience »
La diversification est un facteur clé des succès de développement de la presse et des grandes marques en général. Je m’inscris dans cette logique. D’où l’idée d’une boutique, sous enseigne FOU DE PATISSERIE, à la marque du titre, qui répondait à l’une de nos envies. Très vite après le succès du magazine, nous avons décidé de transformer l’expérience que nous vivions pour l’incarner en un lieu.
Depuis son lancement, Fou de Pâtisserie a réuni autour de sa marque une vraie communauté avec plus de 111 000 fans sur Facebook et 77 000 followers sur Instagram. En ouvrant notre boutique, notre ambition est de partager avec notre communauté ce que nous vivons au quotidien dans notre magazine, de lui proposer à la vente les créations des chefs pâtissiers livrées le matin même. Nous allons très bientôt créer des événements réunissant notre public et d’autres grands noms de chefs de boutiques ou palaces qui depuis le lancement du magazine nous suivent et nous font confiance.

Fou de Pâtisserie, quand passion rime avec diversification et succès !

Fou de Pâtisserie, 45 rue Montorgueil, 75002 Paris