Exploitation : prochains déploiements régionaux et locaux du WMS

SI Digital

Juillet 2016

Outil qui porte le domaine logistique du SI Digital, le WMS assure la traçabilité des flux logistiques entre sites équipés du progiciel. Il a vocation à être déployé sur l’ensemble des sites Presstalis, régionaux et locaux, puis dans les autres dépôts. Objectif : assurer l’homogénéité des process et assurer une meilleure traçabilité des flux à tous les niveaux de la chaîne. Etat des lieux et prochaines étapes.

WMS régional : déploiement finalisé d’ici la fin du mois d’octobre

• Après Nantes (29 février), Le Mans (19 mai) et Toulouse (30 mai), c’est au tour de la plateforme régionale de Lyon (20 juin) d’être équipée du WMS régional, selon le core model validé à Nantes.
• Suivront d’ici fin septembre / début octobre, les plateformes régionales de Florange, Marseille, Bordeaux puis Bonneuil (pour son activité PFR).

« Le déploiement de l’outil sur nos sites régionaux nécessite quelques temps d’adaptation par les équipes. Passer d’un modèle ancien où tout est pratiquement manuel à un process tout automatisé prend du temps. Une fois les ajustements des premiers jours passés, nous avons remédié aux quelques retards de livraison liés aux changements de système  » explique Bruno Aussant, directeur logistique groupe.

Parallèlement, le WMS national poursuit son déploiement sur les CDR – centres de distribution régionaux pour les quotidiens

Après Bonneuil et Bobigny pour l’activité Import, le WMS local est en cours de déploiement sur les CDR à Nantes depuis le 17 et de Toulouse depuis le 20 juin.

Déploiement du WMS sur les plateformes locales Presstalis : Nantes en avant-première depuis le 4 juillet

Planifié pour la fin de l’année et sur le premier semestre 2017, le déploiement du WMS sur les plateformes locales Presstalis se fera à partir du core model validé à Nantes. 43 sites seront ainsi équipés de l’outil.

Dès le 4 juillet, la PFL de Nantes traitera les commandes diffuseurs de sa zone de desserte à partir du WMS :
• pour les magazines préparés sur la machine de picking et conditionnés en bacs au niveau de la plateforme régionale (PFR). Le WMS régionale est directement interfacé avec le WMS local, assurant une totale traçabilité des flux.
• pour les titres qui ne passent par les PFR et sont traités directement en cases : les quotidiens, les magazines en flux chauds pour les situations très éloignées (ex : Marseille) et les encyclopédies au format non compatible avec le traitement par picking.

« Le déploiement du WMS sur l’ensemble de nos sites a pour objectif d’harmoniser et d’homogénéiser le process de traitement des titres,permettant ainsi une traçabilité des flux entre tous nos plateformes. C’est pour Presstalis une étape majeure dans la mise en œuvre de notre réforme industrielle » conclut Bruno Aussant.