Etre au rendez-vous de la performance attendue par nos clients

Logistique

5 mai 2016

Elément clé de la satisfaction client : le respect des dates de mise en vente. Pour répondre à cette attente, Presstalis a mis en place l’indicateur de performance des mises en vente.

Eté 2015 : Presstalis lance son enquête Qualité auprès de ses clients éditeurs. Cette enquête s’inscrit dans la démarche de progrès continu engagée par Presstalis pour accompagner et consolider sa transformation. Objectif pour Presstalis : mesurer votre « satisfaction client ». Parmi les attentes fortes qui ressortent de l’enquête : le respect des dates de mise en vente*.

« Alors que Presstalis poursuit sa transformation, il est particulièrement important pour nous de vérifier régulièrement la satisfaction et les attentes de nos clients. Côté logistique, l’enquête Qualité réalisée en mai 2015, nous a permis de dégager des axes d’amélioration et de mettre en œuvre rapidement des plans d’actions. Au premier rang desquels l’indicateur de performance des mises en vente.  » explique Vincent Rey, directeur général.

Suivre la performance logistique et mesurer la satisfaction client

L’indicateur de performance des mises en vente mesure chaque semaine pour chaque parution, le taux d’exemplaires en vente le jour prévu.

« L’objectif est de mesurer la régularité de notre performance logistique et d’analyser les raisons des écarts pour y apporter les explications et les correctifs nécessaires  » explique Bruno Aussant, directeur logistique groupe.

Compte-tenu des aléas inhérents à toute activité logistique (retard transporteur, aléas de production, panne de train…), Presstalis s’est fixé un objectif minimum : au moins 95% des exemplaires d’une parution doivent être en vente dans le respect du pack choisi (J pour optimum et Premium, J à J+3 pour le pack standard).

Actuellement, 90% à 95% des parutions de magazines distribués sont à l’objectif, ce qui correspond à 95% à 98% des volumes traités.

Anticiper les charges pour produire « juste »

Comme dans d’autres secteurs logistiques, transformation industrielle signifie massification des flux. Une massification des volumes qui implique une bonne prévision des charges. Objectif : éviter l’effet goulot d’étranglement sur les sites de production.

« Notre but est d’anticiper les variations de charges en projetant les prévisions de parution des éditeurs à 6 mois pour pouvoir déterminer les organisations à mettre en place. La massification des flux notamment liée à la restructuration du réseau des dépositaires nécessite en effet de devoir encore plus s’organiser en amont pour ‘produire juste’. Notre objectif est de concilier la qualité attendue par le client et la qualité produite par l’entreprise. » poursuit Bruno Aussant.

Sollicités par votre responsable titre, vous avez été nombreux à communiquer en avance vos prévisions de parutions sur les 6 mois à venir.

Feed back Editeurs via les bilans logistiques

Et pour vous présenter l’indicateur de performance des mises en vente de votre titre sur les 6 derniers mois, vos interlocuteurs vous proposeront un Bilan logistique annuel ou semestriel, en fonction de vos besoins.

* Les dates de mise en vente des titres dépendent du Pack choisi par l’éditeur